Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Parallèles

Moi, j'aime bien établir des parallèles. Je suis comme ça. Il y en a qui préfèrent établir des succursales, pour leurs affaires, moi, c'est les parallèles. Par exemple, tenez, juste avant la rafle du Vel d'Hiv, on sait que dès le mardi, (c'était la Fête Nationale) le bruit a couru dans Paris, en particulier chez les familles juives - et aussi sûrement chez les antisémites j'imagine - qu'il allait y avoir une grande rafle de Juifs, le jeudi matin, à l'aube. Certains ont pris la rumeur au sérieux et pris aussi ''leurs dispositions''. Et d'autres n'ont pas voulu y croire. Ils restèrent, soit qu'ils ne prissent pas la mesure du danger, soit qu'ils n'aient pas eu d'autre alternative faute de moyens, de relations. Et demeurèrent. Confiants. Vous connaissez la blague bien connue, ''les optimistes ont fini à Auschwitz et les pessimistes, à Hollywood ''... Ils avaient confiance .  Confiance en la France. Hélas,

Derniers articles

D'un prétendu ''malheur palestinien''

L'esprit Charlie expliqué aux Israéliens

La vie quotidienne se complique

Fin comme Gribouille

Et le gagnant est...

La hyène et le vautour

Le plus dangereux des deux