Ce que j'ai compris des explications du docteur Sherri Tenpenny concernant le vaccin Pfizer et les conséquences sur la santé des vaccinés.

Savez-vous pourquoi la mer est salée ? Un conte, qui s'appelle je crois, ''Pourquoi la mer est salée '' explique la chose.

Cette histoire m'est revenue en mémoire en écoutant parler une scientifique; je suis tombée l'autre jour sur une video vraiment intéressante, dans laquelle on entend les explications du docteur Sherri Tenpenny sur le mode opératoire du fameux vaccin à ARN messager, que Bibi nous a imposé ici en Israël sans nous demander notre avis ni surtout nous signaler que ces fameux vaccins à technologie révolutionnaire n'ont reçu qu'une autorisation conditionnelle de mise sur le marché. Et qu'en ce qui concerne le vaccin Pfizer/ BionTech, il est en phase expérimentale jusqu'au 31 janvier 2023. L'énormité continue de m'étonner tous les jours.

Ce que dit cette dame sur ces vaccins m'a beaucoup intéressée. 

En gros, elle explique qu'avec cette injection, l'ordre est donné aux cellules du corps de produire de l'ARN de virus, en particulier de la protéine Spike, mais que tout se passe comme si on avait un bouton "on" mais pas de bouton "off"... On peut amorcer le processus, mais non l'arrêter. Elle rappelle qu'on n'a jamais fait ça avant, utiliser un vaccin à ARN messager, cette nouvelle technologie qui consiste à injecter du matériel génétique de virus, pour faire produire aux cellules du corps cet ARN de virus.

Cependant, entre le moment où j'ai commencé à écrire cet article, à la suite du visionnage de la vidéo dont je vous parle, et aujourd'hui, où je m'apprête à le publier, Youtube l'a évidemment enlevée. Je l'ai retrouvée sur une autre plate-forme en compulsant le net, et vous pouvez copier ce lien si vous voulez écouter ce que dit le docteur Tenpenny :

https://forbiddenknowledgetv.net/dr-sherri-tenpenny-explains-how-the-depopulation-covid-vaccines-will-start-working-in-3-6-months/

Judy Mikovits dit la même chose, de manière plus virulente -si je puis m'exprimer ainsi- au cours d'une une interview avec le docteur Joseph Mercola, c'est selon elle une saleté synthétique qui sera responsable d'énormément d'accidents et de maladies auto-immunes. En fait, beaucoup de médecins tentent d'alerter sur la dangerosité de ces vaccins anti-covid, partout dans le monde, et bien entendu ici en Israël. Où les accidents vaccinaux et même malheureusement les décès liés à la vaccination sont légion, relatifs en majorité à une maladie du coeur, que les autorités de santé qualifient d'auto-immune et de rare. Hélas, rare, elle semble l'être de moins en moins... Si bien que le nouveau gouvernement emmené par Naftali Bennet, notre nouveau Premier ministre, a décidé... non de suspendre la vaccination, mais de l'étendre, au contraire, aux 12-15 ans. La mairie de Natanya organise ces jours-ci une loterie pour ceux qui viendront se faire vacciner, accompagnés bien entendu de leurs parents. 

Le premier prix est parait-il un e-pad.

Ce que dit cette scientifique est tout bonnement terrifiant. C'est cette façon de parler d'un phénomène incontrôlable, c'est à dire, inarrétable, qui m'a fait penser au conte de la Mer salée : deux frères, l'ainé hérite des parents et le cadet n'a rien. Il doit se contenter des poissons qu'il arrive à pêcher, mais un jour, il revient bredouille... Il a beau supplier son frère ainé de le secourir d'un peu de riz, pas moyen, son frère au coeur de pierre le chasse sans rien lui donner...

Il trouve en revenant un petit objet par terre, c'est une meule. Elle moud du sel si l'on la pousse du pied, et il faut la retourner pour l'arrêter...  Ce modeste objet trouvé par bonheur alors qu'il méditait sur son triste sort en regardant par terre fait rapidement sa fortune. C'est qu'à l'époque, la monnaie d'échange n'était pas le cuivre, ni l'or, ni le dollar, ni le bitcoin, mais... le sel ! Finie la misère, finies la pauvreté et la faim, voici que le frère cadet semble avoir fait fortune et le palais qu'il se fait construire attise la curiosité des voisins, et du frère ainé. Et celui-ci s'empresse de voler la meule, arrivé chez lui, lui ordonne de produire du sel... Le souci c'est qu'il ne maitrisait pas le fonctionnement de la meule, il l'avait volée pour s'enrichir, par convoitise, mais n'avait pas évidemment demandé à son frère comment on s'en servait, l'ayant seulement vu de loin la mettre en marche. L'arrêter, c'était une autre affaire ! Et comme il ne savait pas comment l'arrêter voilà qu'elle continue à produire du sel, jusqu'à ce que la maison s'écroule... A la fin la meule dévale une pente et tombe dans la mer , où elle continue à moudre...







 

Commentaires

  1. Et voilà pourquoi la mer morte est si salée.😅
    Cette parabole est intéressante. Je recommande vivement les vidéos et interviews de Christian Velot, (CRIIGEN)qui explique très clairement aussi ce que sont les vaccins, et pourquoi l'injection Arn n'en est pas ainsi que le risque à l'aune de l'humanité. Il explique la recombinaison des virus, un risque qui n'est pas négligeable.En outre le danger n'est pas le virus en soi mais la protéine spike.
    Il y aurait encore beaucoup à dire. Mais la conclusion est
    Pourquoi faire prendre des risques à une population qui n'est pas concernée par la létalité du covid 19? Et en matière d'éthique, proposer des loteries, des cadeaux pour contraindre à mettre sa santé en péril, ça laisse songeur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que ces gens qui imposent des injections expérimentales ont autre chose en tête que notre santé...

      Supprimer

Enregistrer un commentaire